Tantanmen Ramen

Tantanmen Ramen

La chaleur du porc haché piquant compensée par la douceur du lait de soja. Une version simple et rapide pour faire de bons ramens.
Temps de préparation 15 min
Temps de cuisson 15 min
Type de plat Soupe
Cuisine Japonaise
Portions 4

Ingrédients
  

  • 1300 ml fond de poulet
  • 450 ml lait de soja sans sucres ajoutés
  • 400 g ramen frais
  • 4 mini-choux chinois
  • 2 oeufs

Porc haché piquant

  • 1 c. à soupe huile végétale
  • 3 gousses ail
  • 300g porc haché
  • 1 c. à café gingembre haché
  • 2 c. à soupe doubanjiang *
  • 1 c. à soupe sauce soja
  • 1 c. à soupe sake

Pâte d'assaisonnement

  • 60 g pâte de sésame japonaise *
  • 2 c. à soupe sauce soja
  • 2 c. à soupe vinaigre blanc
  • 4 c. à soupe cébettes partie blanche uniquement et finement hachées
  • 1 c. à soupe huile de piment *

Instructions
 

Porc haché piquant

  • Chauffer l'huile végétale dans une poèle à feu vif. Ajouter l'ail finement haché, le porc, le gingembre et cuire jusqu'à ce que la viande soit presque prête.
  • Ajouter le Doubanjiang, cuire une minute de plus. Puis déglacer avec la sauce soja et le sake. Baisser sur feu doux jusqu'à évaporation du surplus d'humidité (2-3 minutes). Réserver.

Pâte d'assaisonnement

  • Mélanger la pâte de sésame, la sauce soja, le vinaigre blanc, les cébettes et l'huile de piment. Réserver

Soupe

  • Monter à ébullition le fond de poulet, ajouter le lait de soja pour faire votre bouillon de soupe.
  • Dans de l'eau bouillante, cuire (séparement) l'oeuf molé (5 minutes après début d'ébulition), le choux chinois (3 minutes), et les ramens (suivre indications du paquet).
  • Dans chaque bol prévus pour servir les ramen, mettre de la pâte d'assaisonnement, le bouillon de soupe et les ramens. Poser sur le dessus le porc haché piquant, le choux chinois et un demi-oeuf.
    Vous pouvez aussi trancher la partie verte qui reste des cébettes et en parsemer le bol.

Notes

* Si besoin, remplacer le doubanjiang par une autre pâte piquante de fèves et de soja fermentés "chili bean paste" comme le Gochujang koréen par exemple ou le Toban Djan Honkongais.
* Si besoin, remplacer la pâte de sésame japonaise par du beurre de cacahuète plutôt que par du Tahini.
* Mélanger de l'huile et de la poudre de piment, laisser reposer et récupérer cette huile rouge et piquante. Ça se conserve très bien, voici la recette que j'utilise personnellement : Huile de piment asiatique.

2 Commentaires

  1. Christian

    Peux tu préciser ce qu’est le ramen et par quoi le remplacer en france.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating